Cercle de la diversité

La France en mouvement
 
cercle 2   Cercle diversite retrospective NS   Cercle 1

 

Dans un contexte international mouvant, redessiné par les crises écologique, financière et démographique, la France doit changer et s’adapter, afin d’occuper toute sa place dans ce nouveau monde en construction. Nul ne doit rester au bord du chemin de la croissance, du bien être et de la solidarité nationale.

C’est le sens des réformes entreprises par le Président Nicolas Sarkozy, de 2007 à 2012, pour sauver les emplois, conserver notre pacte social, et assurer à tous : égalité réelle des chances, justice sociale et équité. Proclamer l’égalité de droits est nécessaire mais insuffisant.

Les élus, cadres et militants du Cercle de la Diversité s’engagent dans la construction d’une France confiante en l’avenir et en ses forces, notamment une population métissée, reflet d’une société en mouvement.

La France doit changer, changeons-la ensemble !

Une association ouverte à tout citoyen

 

Le Cercle de la Diversité a été créé en tant que club de réflexion sous l’impulsion de Nicolas Sarkozy.
 
Avec l’aide d’une équipe d’élus locaux, de Secrétaires nationaux et Conseillers éxécutifs de l’UMP, le CDR a vu le jour en septembre 2006 pour soutenir la candidature de Nicolas Sarkozy à l’élection présidentielle de 2007.
 
Animé de janvier 2007 à novembre 2010, par son Porte-parole Dogad Dogoui, Conseiller Exécutif de l’UMP et fondateur du Club Africagora des Entrepreneurs, le CDR s’est transformé le 20 décembre 2008 en une association à caractère politique.
 
Lucien Kemkeng préside aujourd’hui le mouvement.
 
Le Cercle de la Diversité axe ses actions, sur :
 
- la diversité culturelle, sociale et politique
 
- l’égalité réelle des chances
 
- le travail et le mérite
 
- les solidarités actives

Les missions et moyens du CDR

 

Les initiatives du CDR s’articulent autour de trois axes d’engagement :
 
1. Assurer l’égalité effective de toutes les composantes de la société française, et notamment les «oubliés de l’égalité» (minorités visibles, femmes, classes moyennes et modestes, quartiers populaires, banlieues et zones rurales, populations handicapées, jeunesse),
 
2. Promouvoir par des Actions Positives pour l’Intégration (API), l’ascension sociale des «talents de la diversité»,
 
3. Créer les conditions du renouvellement des élites, par l’émergence et la promotion d’une nouvelle génération de dirigeants (femmes, jeunes, minorités).
 
Le CDR mobilise les élus, cadres et militants de l’UMP et des partis associés, souhaitant s’engager dans :
 
- la détection, la promotion et l’ascension sociale des «talents de la diversité»
 
- la proposition de politiques innovantes pour lutter contre toutes les discriminations, favoriser l’intégration et assurer la diversité sociale dans toute la société française
 
- l’action en faveur des populations modestes et moyennes, des quartiers populaires et des zones rurales.

Le CDR compte 80 Conseillers nationaux et délégués locaux qui animent 30 groupes de travail thématiques

 
• Insertion sociale

• Défense et sécurité

• Aménagement du territoire et écologie

• Union pour la Méditerranée

• Economie et Finance

• Commerce extérieur

• PME et entreprenariat

• Mondialisation

• Santé

• Jeunesse

• Sports

• Commerce et Artisanat

• Outremer

• Education

• Culture

• Formation et Emploi

• Fonction publique

• Relations internationales

• Energies

• Affaires africaines

• Affaires asiatiques

• Affaires Est-européennes

• Fiscalité

• Handicap

• Immigration

• Politique de la Ville

• Action humanitaire

• Parité et Egalité hommes-femmes

• Communication

• Tourisme

• Famille

• Transports